LOGO

LOGO

vendredi 20 avril 2018

Concert de soutien pour la fermeture de la SNEM, soutien des salariés et dépollution du site le samedi 21 avril




CONCERT DE SOUTIEN de 19h à minuit
Et avant, à partir de 14h : discussions, buvette, jeux pour enfants…  et le jardin de la Parole errante !!
9 rue F.Debergue, à Montreuil,
Métro Ligne 9, Arrêt Croix de Chavaux.
On compte sur vous !!!

vendredi 13 avril 2018

Billet d'humeur : Qu’advient-il de nos déchets verts ?



Chaque semaine, un camion-benne du prestataire d’Est Ensemble doit passer dans nos rues pour collecter nos déchets verts et les apporter directement dans un centre de valorisation, même si un certain nombre de rues de l’agglo ne comportant pas assez de pavillons sont exclues de cette collecte, ce qui n’est pas le cas de la nôtre, j’ai pris soin de vérifier auprès du service compétent.
Les déchets verts sont déposés sur le trottoir sous 2 formes :
  • Des sacs biodégradables fournis par l’agglo
  • Des fagots de taille raisonnable, d’une longueur maximum de 1,50m avec des branches d’un diamètre maximum de 5 cm,
à raison de 5 unités par maison, chaque semaine.
Régulièrement, la collecte n’étant pas effectuée dans ma rue du centre-ville, je téléphone au numéro indiqué, où l’on me répond toujours que ce n’est pas normal, que je n’ai peut-être pas mis les bons sacs au bon moment (mais bien sûr que si ! la veille au soir, des sacs bien fermés avec de belles oreilles pour faciliter le travail des ouvriers, de beaux fagots avec de la ficelle biodégradable ) ; dans ce cas, il faut les laisser sur le trottoir car le camion va repasser, il le doit, ce sera demandé etc, etc…. 
Les sacs restent dehors parfois sous la pluie jusqu’à ce qu’on perde patience, qu’on les laisse sécher et qu’on les apporte nous-mêmes à la déchetterie où dans le meilleur des cas comme en ce moment, ils sont déversés dans une benne dédiée pour devenir on ne sait quoi car il n’y a même pas de compost en ce lieu .
Cette semaine, un camion est effectivement passé et j’ai vu englouties nos merveilles dans une benne de tout venant, nous avons été scandalisés, mais nous n’allions pas faire des reproches à des ouvriers qui font ce qu’on leur demande et qui sont excédés par les incivilités de nombre de nos concitoyens, alors j’ai écrit un mail rageur au contact de geo-déchets qui, je dois le dire, a répondu rapidement, espérons seulement que cette situation soit réglée au plus vite.

Longue vie à nos déchets verts !


lundi 9 avril 2018

Avis d'Environnement 93 sur la révision du Plan Local d'Urbanisme de Bondy

Voici l'avis d'Environnement 93 concernant le PLU de Bondy. Ce document sera intégré au dossier d'enquête publique.

Comme  Bondy Ecologie est membre d'Environnement 93 vous retrouvez dans ce texte nos préoccupations.










vendredi 30 mars 2018

LETTRE DE BONDY ECOLOGIE D'AVRIL 2018


Scoop de dernière minute :
Annulation de la vente du garage et de l'ancien lavoir.
Décision prise hier soir au conseil municipal
Explications de Mme Thomassin maire de Bondy :
Comme  l’état ne construira pas les nouveaux transports dans le délai prévu, elle annule la vente "promise".
Nous saluons cette décision et remercions chaleureusement toutes les personnes qui ont soutenu les associations opposées au projet.
Voir l'ensemble des articles sur le sujet dans la rubrique "patrimoine"




 AGENDA :

 Deux rendez vous importants

RÉUNION PUBLIQUE LINKY à Bondy le mercredi 4 avril 2018 à 19h30


A l'initiative de la mairie de Bondy, avec la présence et l'intervention des associations opposées à LINKY un cabinet d'avocat viendra présenter son projet de défense collective. Voir son communiqué de presse en suivant le lien suivant.



SOIRÉE CINÉ - DÉBAT autour du film ZÉRO PHYTO 100% BIO le samedi 7 avril 20 H, au cinéma A. Malraux. Invité : Alain Delangle,  Éleveur et secrétaire général de la FNAB.




A l'heure où le parlement introduit dans la loi l'objectif de 50% de produits de qualité en restauration collective avant 2022 avec au moins 20 % de bio soyons en avance à Bondy en introduisant plus massivement le bio dans les cantines.
Il faut pour cela s'appuyer, par exemple,  sur le réseau de producteur de L'AMAP "pommes d'amis"  qui organise avec nous cette soirée.



A propos de nourriture, une étude très détaillée vient de sortir sur l'impact dramatique de la culture de soja en Amérique latine. Soja qui sert de nourriture à nos animaux d'élevage en Europe.
Voir l'article de France Nature Environnement sur le sujet. Le rapport complet est accessible par un lien dans cet article.




Ne pas oublier dans votre AGENDA la prochaine réunion de Bondy Écologie : Samedi 7 avril 10h30 à l'ancienne gendarmerie.

Et

Demain l'écologie
Voici une invitation à une initiative d'EELV 93 qui propose une rencontre de tous les écologistes  le samedi 7 avril après midi autour du thème:



Voici le programme complet.
 

Plu
Dans le cadre de la révision du PLU nous avons échangé avec Environnement 93, qui, en tant qu'association environnementale membre de France Nature Environnement est habilitée à donner son avis avant l'enquête publique. 


Électrosensibles : La reconnaissance

Voici un extrait du rapport de l'agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail concernant l'électrosensibilité.
" L’Agence conclut également que les douleurs et la souffrance (maux de tête, troubles du sommeil, de l’attention et de la mémoire, isolement social, etc.) exprimées par les personnes se déclarant EHS correspondent à une réalité vécue, les conduisant à adapter leur quotidien pour y faire face...
...À ce titre, l’Agence recommande de solliciter la Haute autorité de santé afin d’examiner la pertinence de formuler des recommandations destinées aux professionnels de santé pour une prise en charge adaptée des personnes se déclarant EHS. L’Agence recommande également de développer la formation des professionnels de santé sur la problématique de l’électrohypersensibilité, la formation des acteurs sociaux à l’accueil et à l’écoute des personnes se déclarant électrohypersensibles, ainsi qu’à la prise en compte, dans leurs pratiques, de leurs questions et de leurs attentes, et de favoriser la coordination entre les acteurs impliqués dans leur prise en charge.
L’Agence recommande également de poursuivre les travaux de recherche :
  • en renforçant les interactions entre scientifiques et associations de personnes se déclarant EHS ;
  • en soutenant la mise en place d’infrastructures de recherche adaptées à l’EHS, pour réaliser notamment des études de suivi à long-terme, et en veillant à ce que les conditions expérimentales soient contrôlées et prennent en compte les conditions de vie des personnes se déclarant EHS ;
  • en pérennisant le financement de l’effort de recherche sur les effets sanitaires des radiofréquences. "